Des nouvelles des M15

Que deviennent nos M15 ?

Et oui elles existent, s’entraînent et participent aux compétitions !

Mais contrairement aux M18, engagées en équipe dans le challenge fédéral M18, nos M15 sont regroupées pour les compétitions avec le CDR 46: c’est à dire toutes les M15 du département.

Samedi dernier, 1er décembre elles étaient toutes réunies pour affronter à Figeac le département de l’Aveyron en 2 matchs de 40mn. Le 1er match a été perdu 42 à 15 mais le second a été gagné 32 à 24. Les filles ont fait preuve de combativité et de réalisme surtout dans le 2ème match gagné avec de belles actions de jeu.

Mathieu Rollin manager et conseiller technique territorial qui les encadrait, les a félicitées en fin de rencontre insistant surtout sur leurs énormes progrès dus en grande partie à leur esprit de groupe: les filles commencent à se connaitre mieux et à mieux jouer ensemble.

  

Prochain rendez-vous à Luzech le 15 décembre prochain pour affronter le Département du Tarn et Garonne.

PS : manquent sur la 1ère photo: Cathy Couineau et Clara leblanc

La solidarité du RQF

Le 1er décembre dernier de 9h à 12H au centre Leclerc de Cahors/Pradines, en présence de

  • M Grangeval directeur Commercial du Centre Leclerc,
  • M Pierre Pélaprat responsable Pôle Jeunes de Rugby Quercy Lot (Castelnau Luzech et Cahors),
  • M Micoine dirigeant et Dominique Joseph entraîneur du RQF Rugby Quercy Féminin,

les filles du RQF ont participé à la Collecte annuelle de la Banque Alimentaire. Patrice Pousson membre du Conseil d’Administration de la Banque Alimentaire les a vivement remerciés .

 

Un essai historique ! Le premier de l’ère RQF des M 18.

Si nos filles se sont inclinées en terre périgourdine 19 à 7, c’est avec euphorie que toute l’équipe a fêté cet essai de la soixante dixième et dernière minute. Un essai tant mérité qu’il récompense les efforts incessants qui s’accumulent depuis 4 rencontres.

Le schéma des précédents matches restent le même. Un déficit en terme de physique qui impose des efforts importants dans chaque duel. Des joueuses RQF qui se livrent sans économie dans ces rudes taches de lutte. Une équipe qui construit à petit pas son système de jeu avec des imprécisions mais aussi des adaptations qui nous persuadent de la bonne route empruntée par le groupe.

Pour entrer dans le détail du déroulement, la première période, la meilleure dans son ensemble marque la capacité des joueuses à prendre l’avantage dans les actions de vitesse de replacement. Ce qui permet des libérations rapides, des récupérations de ballons “adverses“. Mais on n’arrive pas à surpasser l’adversaire dans un duel final qui nous porterait en terre promise. Et c’est sur un seul ballon rendu au pied que le Rassemblement Rugby Périgord Blanc Trelissac ouvre le score par un premier essai transformé.

La 2ème période, moins aboutie voit nos joueuses plus à la peine. On retrouve des séquences de passes sur le reculoir, des tentatives de pénétration dans une trop forte densité adverse. Cela permet à nos adversaires de scorer par 2 fois.

C’est dans les dernières 5 minutes que l’équipe arrive à prendre le dessus. Les joueuses périgordines plient et les attaques répétées près de la ligne propulsent Adèle en terre conquise pour une première savourée.   

Les 2 équipes peuvent être félicitées et satisfaites de leur prestation, pour preuve les haies d’honneur successives après le coup de sifflet final.

Alain Corduant

Retour match Re-belles RQF contre Stade Aurillacois

Pour cette  rencontre nos jeunes M18 se retrouvent une troisième fois face à une équipe composée majoritairement de 3ème années.
Il faut préciser que le terrain de Trescols à Luzech est arrosé quasiment toute la partie par une pluie forte mais reste tout à fait jouable. Cela exige bien évidemment une gestuelle adaptée et une vigilance de tous les instants.

Les 2 périodes nous permettent de tirer des enseignements complémentaires.

Les premières 35 minutes laissent apparaître une certaine timidité dans l’engagement, une limitation dans les prises d’initiative ; il faut dire que certains gabarits adverses peuvent impressionner nos joueuses encore bien jeunes.

Pour autant les placages sont au rendez vous et seules les qualités physiques des Aurillacoises leur permettent de prendre le dessus dans certains duels et de scorer.

A noter qu’aucun ballon n’est perdu dans les luttes au sol malgré la densité supérieure des visiteuses.

La 2ème période laisse entrevoir une nouvelle détermination chez les Re-belles. A tel point qu’elles prennent le dessus dans le dernier quart d’heure.
Elles lancent attaques sur attaques, exploitent des intervalles pour s’engouffrer et franchir les rideaux adverses.
Malheureusement il n’y aura pas de récompense derrière la ligne d’essai.
Dans le secteur défensif, on peut se régaler de beaux placages offensifs où “la valeur n’attend point le nombre des années“.

     

Si quelques uns craignaient pour nos jeunes pousses offertes à des écuries matures, ils sont rassurés. Le groupe est solidaire et plein d’envie, à l’image de ce qu’il laisse transparaître dans la vie de tous les jours. Il ne demande qu’à progresser et son encadrement sait bien qu’il faudra être patient.

Félicitations donc aux 18 filles présentes qui si elles ont encaissé 8 essais se verront dans un avenir proche récompenser de leurs magnifiques efforts.

Alain Corduant

Page 3 sur 23
1 2 3 4 5 23